La Ryder Cup pour les Nuls: découvrez la compétition

La Ryder Cup, c’est cette semaine et c’est tant mieux! Tous les fans de golf de la planète se réjouissent à l’idée de voir les joueurs les plus talentueux en découdre. Mais au fait, la Ryder Cup, c’est quoi? Retrouvez notre petit guide des fondamentaux de l’opposition la plus historique et la plus fascinante de l’histoire du golf: La Ryder Cup.

Qui participe à la Ryder Cup?

La Ryder Cup, c’est avant tout une rivalité historique. La Ryder Cup voit s’affronter deux équipes: les Etats-Unis et l’Europe. Chaque équipe est composée de 12 joueurs et un capitaine qui à défaut de jouer, fait office de sélectionneur. Certains joueurs sont qualifiés de façon automatique, d’autres joueurs sont sélectionnés par le capitaine.

La compétition n’oppose que les Etats-Unis et l’Europe, ce qui veut dire que des joueurs de golf d’autres régions ou d’autres pays tels l’Australie, l’Afrique du Sud (Ernie Els, Vijay Singh, Adam Scott, etc) ne sont pas éligibles.

Aucune rétribution financière n’est accordée, les joueurs s’affrontent donc exclusivement pour la gagne et l’honneur de leur équipe.

Quand la Ryder Cup se joue-t-elle?

C’est une compétition biannuelle qui se joue fin septembre lors des années paires. D’une édition à l’autre, l’équipe qui reçoit alterne, ce qui signifie que la Ryder Cup a lieu tous les 2 ans sur un continent différent, et il faut attendre à chaque fois 4 années avant de retrouver une édition sur le sol européen. Cette année, elle a lieu au Hazeltime National Golf Club aux Etats-Unis. Dans 2 ans, elle aura lieu en France, pour ce qui s’annonce être un grand événement pour le golf français. Si assister à cet événement vous tente, cliquez ici pour en savoir plus sur la billetterie de la Ryder Cup 2018.

Format de la compétition

Le match play est le format de base de la Ryder Cup, que ce soit en double ou en simple. En match play, l’objectif est de remporter davantage de trous que son adversaire sur l’ensemble du parcours. Pour remporter un trou, il suffit juste de terminer en un nombre inférieur de coups à celui de son adversaire. Les formats de match play sont les foursomes, les fourballs, ou l’individuel. Il y a huit foursomes, huit fourballs, et douze matchs de simple.

Les foursomes sont des affrontements de double. Les deux joueurs de la même équipe jouent de façon alternée avec la même balle. L’équipe qui parvient à terminer le trou en un minimum de coups remporte le trou.

Les fourballs sont eux aussi des matchs de double. Néanmoins, chaque joueur joue avec sa propre balle. A l’issue du trou, seul le nombre de coups le plus faible enregistré par un joueur de chaque équipe est pris en compte.

Les matchs de simple (ou individuels), eux, sont des oppositions de match play ou de face à face classique, où les joueurs s’affrontent individuellement sur le parcours.

Comment sont attribués les points?

Chaque match, selon les règles définies ci-dessus, compte pour un point. Il y a donc 28 points en jeu au total. Le gain d’un match a lieu lorsqu’à l’issue du parcours, une équipe ou un joueur a remporté plus de trous que son adversaire. En cas d’égalité à l’issue des 8 trous, chaque équipe remporte un demi point. Si à l’issue de l’ensemble de la compétition, les deux équipes sont à égalité, c’est l’équipe tenante du titre qui conserve son trophée.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site officiel de la compétition: http://www.rydercup.com/

Envie de (re)découvrir les temps forts de l’histoire de cette compétition mythique? N’attendez plus:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *